Retour

Petit préambule

Le cauchemar de la veille dame

On me dit souvent :

 

«Tu aurais dû te limiter à la peinture ou à la sculpture et même dans ta peinture, tu te disperses beaucoup trop ! »

 

Peut-être ont-ils raison !

Il me serait toutefois bien difficile de travailler  sans cesse avec un seul matériau même si certains, que j’envie, le font très bien.

 

Passer de la peinture à la sculpture, de l’huile à la craie grasse, du paysage à la figure humaine, tout cela me stimule  et me permet de toujours recommencer.

 

J’ai besoin de cette diversité, de ces manières et de ces matières pour comprendre notre monde, lui aussi multiple, même si j’avoue  n’avoir encore rien compris.

 

J’ai choisi de diversifier mon travail au risque de me diluer. Tant pis, les directions que j’ai prises et aussi mes expériences ratées  auront permis ma liberté et mon bonheur.

 

Pour accompagner ces photos de mon travail, j’ai demandé à des amis, tous sensibles aux choses de l’art, d’écrire une page «  à côté »  des différents chapitres  de ce livre (site) afin de l’enrichir.

 

 Je les en remercie profondément !

 

      Jean Morette

© 2016 Jean Morette  - Tous droits réservés                         Réalisation du site : Michel De Bock

Biographie non exhaustive

Quelques vidéos...

Préface de Julos Beaucarne

Omezée :  " Au point d'arrêt d'art "

Contact